//
vous lisez...
BOOGALOO, JAZZ, LATIN JAZZ, SALSA

HENRY « PUCHO » BROWN – Un oublié du Latin Jazz de retour sur l’avant-scène


Mais qui se souvient de Henry « Pucho » Brown ?

Sans savoir qui en est l’interprète, tous les amateurs de Latin Jazz ont déjà entendu un titre d’Henry « Pucho » Brown. A l’heure actuelle où l’on parle beaucoup des nombreuses figures du Latin Jazz, on pense notamment à Tito Puente, Cal Tjader, Willy Bobo, etc… Il n’est cependant pas superflu de rappeller qui est « Pucho ». Il apparaît plus qu’utile de réparer cette injustice flagrante.


Contrairement à la consonance de son nom, Henry Brown n’est pas « latino » mais afro-américain. Il naît dans le
Bronx en 1938. Il grandit et va à l’école au sein de la communauté latino de l’époque. Fasciné par les rythmes cubains et les mambos de l’époque qu’il entend tout autour de lui, dès l’âge de 15 ans, il s’achète ses premières timbales. C’est l’époque des morceaux tels que « Anabacoa » du pianiste dominicain Frank Damiron et « Timbalero Numero Uno » de Tito Puente. En 1955, il est engagé comme timbalero dans le groupe de Joe Panama où il décroche son premier contrat professionnel. Malheureusement, le groupe de Joe Panama se sépare en 1959.

 

Cet événement qui aurait pu être interprété comme un échec, va servir de déclencheur pour la carrière de « Pucho ». C’est l’époque folle du Mambo, du Salsoul et du Jazz, le tout se mélangeant pour former des styles typiques de l’époque (Boogaloo, Shing-a-Ling,…). Il monte alors son propre groupe et sort chez Epic son premier morceau : « Darin’s Mambo ». Le disque ne fut pas un succès commercial. « Pucho » n’a jamais eu son pareil pour dénicher des musiciens hors pairs. Ils les déniche et les engage. Au fil du temps, certains de ses musiciens le quitteront pour rejoindre d’autres beaucoup plus en vue. Ses propres musiciens s’en iront notamment rejoindre  Willie Bobo ; Chick Corea le quittera pour  aller chez Mongo Santamaria. A noter que Barry Rogers, bien connu pour ses collaborations avec Eddie Palmieri, fera également partie de ses musiciens.  Mais toutes ces déconvenues n’ont jamais découragé «Pucho ». 

Entre 1966 et 1970, il sera au top de son art et sortira une demi-douzaine d’albums chez Prestige. Jamais purement Latin Jazz ni Jazz. Ce sont des albums de Funk Soul et de New York Latin Jazz. Certains le considèrent comme un pionier du Latin Boogaloo. C’est l’époque également où il sortira des covers d’Herbie Hancock, des Temptations, etc… le tout formant un ensemble Latin Funk toujours consistant. Pour preuve, les percussions latines, les congas, les timbales et bongos ont toujours formé la ligne directrice de tous ses albums.

 

Début des années 70, son groupe se sépare et «Pucho»s’en ira jouer du piano sur les hauteurs de Catskills, New York. Il jouera du piano dans les lounges et autours des piscines des hôtels du coin jusque dans les années 1990. C’est l’époque où les DJ londoniens lanceront la vague « acid jazz ». Ils dépoussièrent les morceaux de « Pucho » et ça marche du tonerre. Contacté et invité à venir jouer en Angleterre en 1995, une partie de ces albums resortent sur le label ACE Records.  C’est alors que sort son premier album depuis de longues années, « Rip A Dip » et en 2000 « How’m I Doin ?« , pied de nez à ses détracteurs à qui il demande : « Vous voulez savoir comment je me porte ? ». Et bien écoutez le fabuleux morceau « Vietnam Mambo » et vous deviendrez très vite un de ses fans.

 

PUCHO AND HIS LATIN SOUL BROHTERS – Live

Dernier album en date «The Hideout» en a encore surpris beaucoup d’entre nous. Une superbe reprise de «Abaniquito» (Tito Puente) retravaillée à la sauce « Pucho » , où « Pucho » se lâche complètement aux timbales. Et encore plus surprenant, une reprise Latin Funk de « Superstition » de Stevie Wonder et un morceau très personnel, « Para Mongo»…

 

 

HENRY PUCHO BROWN – Got Myself a good Man

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enregistrer votre adresse mail pour recevoir une notification lors de la publication de nouveaux billets.

Rejoignez 24 autres abonnés

RSS DON’T BELIEVE THE HYPE

  • Les amateurs de vinyles privilégient l’occasion, les plus jeunes achètent du neuf
    58 % des acheteurs de vinyles jettent leur dévolu sur le marché de l’occasion, qui passe sous les radars de l’industrie musicale. C’est ce que révèle une enquête américaine, qui enseigne que les plus jeunes représentent le plus gros contingent d’acheteurs de vinyles neufs. L’amateur de vinyle passe souvent pour un audiophile accro à la […] The post Les amate […]
  • Dubset, premier agrégateur de remixes, déboule dans le jeu de quilles de la musique en ligne
    Forte d’une technologie qui lui permet d’identifier les extraits de musique utilisées dans les remixes postés par des DJ sur sa plateforme, la compagnie américaine Dubset Media les soumet à un clearing automatisé des droits, avant de les distribuer, en tant qu’agrégateur, auprès des services de musique en ligne. Apple Music et Spotify ont déjà signé. Les […] […]
  • Nouveau format d’écoute et de prescription, la playlist redonne vie aux catalogues
    La playlist s’impose peu à peu comme nouveau format d’écoute et de prescription, et contribue à donner une seconde vie à des fonds de catalogue de musique pléthoriques, qui se sont avérés bien plus résistants à la crise du disque que les nouveautés. Les maisons de disques l’ont bien compris, qui disposent parfois de leur […] The post Nouveau format d’écoute […]

RSS LE SOIR CULTURE

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS TOUT SUR LE TANGO

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS ECHOES OF CONCRETE EN DIRECT DE NEW YORK

  • Sans Titre
    La peinture extérieure est un domaine de la décoration que l’on préfère souvent confier à des professionnels. Beaucoup plus complexe que la peinture en intérieur, celle destinée à l’extérieur de la maison doit en effet prendre beaucoup plus d’informations en compte : les moulures, les garnitures, les matériaux de revêtements, la température, le budget. Cela […]
  • Les accessoires automobiles à ne pas oublier
    Une automobile, c’est un lieu qui se vit. On y rencontre parfois des épreuves (crevaisons, égarement dans la nuit, embouteillage…) mais aussi des moments inoubliables entre amis ou en famille. Pour profiter pleinement de ces situations ou bien y remédier, il ne faut jamais être pris au dépourvu, c’est pourquoi les accessoires automobiles à votre … Continuer […]
  • Conseils de base sur la plomberie
    Prendre soin de son système de plomberie à domicile n’est pas très difficile à faire, même pour une personne qui n’est pas nécessairement bonne dans les travaux manuels. Nous voulons veiller à ce que les propriétaires sachent les 3 principaux points suivants afin qu’ils puissent s’occuper des leurs problèmes de plomberie sans tracas. Localisation de … Contin […]

RSS ARTE TV MUSIC

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS CONCERT EDDIE PALMIERI

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS BOLLYWOOD MUSIC

  • Kalyanji Anandji: Mere Humsafar (1970)
    While neither among Kalyanji Anandji's best scores nor belonging to my favourite K-A period (that would come a few years down the line), 'Mere Humsafar', a soundtrack a lot less reliant on western influences than their more famous ones, has its moments. One highlight is the de facto title track 'Kisi Rah Men Kisi Mod Par'; a lovely d […]

RSS LITTERATURE POLAR

  • Rabelais de 'Un petit noir'
    Qui suis-je ? Comme tous, le dernier à le savoir mais assurément un passionné de bouquins (plus spécifiquement de romans noirs), qui après beaucoup de détours dans la société du travail s'attelle à vivre d'une de ses passions. Redevenir humain, sociable,...
  • Ashentie présente Le silence de la pluie, de Luiz Alfredo Garcia-Roza
    Pour la clôture du défi littérature policière sur les cinq continents, j'ai choisi de lire ce roman pour le continent américain. Le silence de la pluie, de Luiz Alfredo Garcia-Roza Actes Sud, Babel noir, 2004, 304 pages,ISBN 978-2-7427-4939-3 Traduit...
  • Ashentie présente L'homme inquiet, de Henning Mankell
    L'homme inquiet, de Henning Mankell La dernière enquête de Wallander Seuil Policiers, 2010 Traduit du suédois par Anna Gibson Quatrième de couverture : « Grand-père d'une petite Klara, Wallander a réalisé ses rêves : vivre à la campagne avec son chien....

RSS FESTIVALS EN BELGIQUE

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS LINASJAZZ RADIO JAZZ

  • 現金化と景表法
    景表法って知ってますか? 正式な名称は、不当景品類及び不当表示防止法。 商品に不当な景品や表示を行う事で、消費 […]
  • クレジットカードの普及率と現金化の種類
    クレジットカードの普及率は1人に約3枚ほど発行されている数量になるそうです。 これは思ったより多いと感じるのは […]
  • 最終的には高金利になる
    ショッピング枠現金化における問題点として良く挙げられるのが、高金利の貸付と同義になってしまうということがありま […]

RSS ONDA CAROLINA

  • Previews: FULL FRAME Documentary Film Festival, April 6-9, 2017
    Has it been 20 years already? Full Frame Documentary Film Festival rounds out its second decade in the heart of Durham, opening this Thursday (4/6) at the Carolina Theatre and other downtown venues, and running through Sunday (4/9).They say cada cabeza es un mundo, and in the documentary universe, every film grants us access to a world we don't normally […]
  • Shredding in the Desert: Tinariwen @ Cats Cradle 3.20.14
    "Welcome to the desert," said Tinariwen's Abdallah Ag Alhousseyni, the singer in palest blue robes who orchestrated our clapping with his elegant gestures and spacious dance moves. The Carrboro, North Carolina audience swarmed in unison as if to say, "Yes please. Take me to your campfire."Frontman and founder Ibrahim Ag Alhabib, he o […]
  • The Great Peace: KAIRABA releases 2nd CD at Cats Cradle, 3/14
    Diali Cissokho & Kaira Ba had the audience it deserved Friday night:  a Cradle full of people who know the band, and passionately share in its music. This CD release party for its eponymous second CD, which translates “Kaira Ba” as The Great Peace, turned out more of a euphoric frenzy. Fully in command, the 6-piece plus special guests enjoyed the richly […]

RSS PASTE MAGAZINE

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS LE MONDE CULTURE

%d blogueurs aiment cette page :