//
vous lisez...
2000 - 2008, CD/LP REVIEWS, LATIN JAZZ, PUERTO RICO

JOHNNY BLAS – Indestructible (2007) Un conguero puissant alliant le Funk et les traditions Afro-Cubaines


Blas joue du Latin Jazz avec un swing, une énergie et une originalité que l’on ne retrouve que peu souvent dans les enrégistrements actuels.  Sur son album « Mambo 2000 », il se donne à fond du premier au dernier titre tout en démontrant ses qualités musicales en tant qu’auteur et interprète.

Depuis plus de trois albums, son groupe a seulement enregistré une reprise, préférant composer ses propres morceaux développant ainsi un son sans fioriture.  Blas, en collaboration avec son directeur musical, pianiste et guitariste, Mark Guttierez, et Dan Weinstein, multi-instrumentiste, trombone, violon, jouent un grand rôle en faisant de ce groupe un des meilleurs et des plus intéressants groupes de la planète Latin Jazz.

Sur « Skin and Bones », son premier album sorti chez CuBop, Blas se démarque des autres groupes latin jazz grâce à une section de quatre trombones.  Il sera alors remarqué par des magazines tels que Latin Percussionist, qui obtiendra la note « Excellent ».  Blas déclarera: « il ne s’agit pas de nostalgie, mais bien d’un groupe ayant un son Latin Jazz qui lui est propre ».

« Mambo 2000 » va beaucoup plus loin dans l’originalité.  Blas y ajoute des guitarres.  Sur le titre « Picadillo » (la première reprise interprétée par Blas), une guitare acoustique ajoutera une nouvelle flavour au titre original de Tito Puente.  « Je ne suis pas un fan habituel de la guitare acoustique » déclare pourtant Blas.  Mais l’idée d’avoir une guitare donne au titre une énergie nous poussant vers d’autres territoires.

« King Conga », le troisième album rassemble tout un ensemble d’idées les plus novatrices les unes que les autres. Max Salazar (historien du Latin Jazz, dira: « parmis les dix meilleurs groupes de Latin Jazz ».  Blas nous rappelle, s’il fallait encore le démontrer, qu’il est un des tous meilleurs congueros de la planète Latin Jazz.

Originaire de New York, Blas est un conguero de la vieille école, un peu comme Barretto et Mongo Santamaria.  Il distille ses influences au sein d’un groupe sans faille.  Pouvant compter sur le support de son Label de San Francisco (Ubiquity Records).  Johnny a toujours mis un point d’honneur à collaborer avec des musiciens de générations différentes: Dave Pike par exemple est un vétéran du vibraphone; le résultat des arrangements est tous simplement époustouflant. 

Indestructible Spirit
Johnny Blas  Cubop (2007)

Le dernier album, Indestructible Spirit, se caractérise par son style, un style plus Funky Jazz. Un hommage aux sons des années 70.  Sur cet album, Blas nous revient avec un tout nouveau groupe et interprète lui-même du saxophone.

« Oaklands Mambo » ouvre l’album avec un Latin Groove instrumental accompagné de trombones tandis que les percussions accompagnent subtilement.

« Puerto Rico Rico » ralentit le tempo tout en gardant le rythme avec un solo de cuatro (guitarre d’origine portoricaine). Un tout bel hommage à l’île de Porto Rico en jouant sur les mots.

La fête continue avec « Boogaloo Blas« , qui comme le titre l’indique est un vrai Boogaloo bourré d’énergie: funky, syncopé avec des tonnes de cuivres en provenance directe des Caraïbes. Certainement mon titre préféré de l’album!

« Afro Rican » va encore plus loin: Blas commence par un solo de percussions qui mélange les sons portoricains et africains tandis que les riffs de saxo suggèrent la présence de Yusef Lateef. Ce titre est du point de vue des arrangements, un des plus beaux titres de l’album.

« Barry Rogers » revisite la ballade sortie sur le premier album de Blas (« A Night in LA », Discos Dos Coronas, 1995), mais allongée afin de permettre aux cuivres et à la section rythmique de s’exprimer pleinement.  Le titre est également un hommage au tromboniste Barry Roger qui accompagna Eddie Palmieri au sein de la Perfecta.  Fait étonnant, le trombonne est assez discret dans ce titre!

En lisant le livret, vous vous rendrez compte que cet enregistrement représente quelque chose de très personnel pour Blas. Un enregistrement complètement différent de ce qu’il nous avait habitué à entendre, démontrant une fois de plus qu’il est un grand artiste et un grand musicien.

TRACKS:Oaklands Mambo; Puerto Rico Rico; Lubi; Barry Rogers; Afro Rican; Indestructible Spirit; Boogaloo Blas; A Song for Rose; Cha Cha Para Ti.

MUSICIENS: Johnny Blas: sax soprano, congas, timbales, choeurs; Jeff Hawley: bass, cuatro; Mike Bennett: batterie; Ryan Prior: piano; Steve Johnson: trombone; Leonard Luna: trombone; Terry Delgado: choeur; Isaac Guerrero: percussions; Paul Clark: saxophone tenor; Raymond Zepeda: sax soprano.

 JOHNNY BLAS – LIVE

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: THE VERY BEST OF LATIN JAZZ (2004) « Musicadelbarrio - mai 28, 2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enregistrer votre adresse mail pour recevoir une notification lors de la publication de nouveaux billets.

Rejoignez 26 autres abonnés

RSS DON’T BELIEVE THE HYPE

  • Les amateurs de vinyles privilégient l’occasion, les plus jeunes achètent du neuf
    58 % des acheteurs de vinyles jettent leur dévolu sur le marché de l’occasion, qui passe sous les radars de l’industrie musicale. C’est ce que révèle une enquête américaine, qui enseigne que les plus jeunes représentent le plus gros contingent d’acheteurs de vinyles neufs. L’amateur de vinyle passe souvent pour un audiophile accro à la […] The post Les amate […]
  • Dubset, premier agrégateur de remixes, déboule dans le jeu de quilles de la musique en ligne
    Forte d’une technologie qui lui permet d’identifier les extraits de musique utilisées dans les remixes postés par des DJ sur sa plateforme, la compagnie américaine Dubset Media les soumet à un clearing automatisé des droits, avant de les distribuer, en tant qu’agrégateur, auprès des services de musique en ligne. Apple Music et Spotify ont déjà signé. Les […] […]
  • Nouveau format d’écoute et de prescription, la playlist redonne vie aux catalogues
    La playlist s’impose peu à peu comme nouveau format d’écoute et de prescription, et contribue à donner une seconde vie à des fonds de catalogue de musique pléthoriques, qui se sont avérés bien plus résistants à la crise du disque que les nouveautés. Les maisons de disques l’ont bien compris, qui disposent parfois de leur […] The post Nouveau format d’écoute […]

RSS LE SOIR CULTURE

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS TOUT SUR LE TANGO

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS ECHOES OF CONCRETE EN DIRECT DE NEW YORK

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS ARTE TV MUSIC

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS CONCERT EDDIE PALMIERI

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS BOLLYWOOD MUSIC

  • Shankar Jaikishan: Aaj Ki Taza Khabar (1973) / Dhoop Chhaon (1977)
    Considering the soundtrack's relative obscurity (I believe this EP was the only release afforded), Shankar Jaikishan's 'Aaj Ki Taza Khabar' [review] is suprisingly good. 'Khilta Hua Shabab Hai' has a joyful 1950s vibe; 'Raat Hai Bhat Hai' sounds somewhat similar to the composing duo's famous rock 'n' rol […]

RSS LITTERATURE POLAR

  • Rabelais de 'Un petit noir'
    Qui suis-je ? Comme tous, le dernier à le savoir mais assurément un passionné de bouquins (plus spécifiquement de romans noirs), qui après beaucoup de détours dans la société du travail s'attelle à vivre d'une de ses passions. Redevenir humain, sociable,...
  • Ashentie présente Le silence de la pluie, de Luiz Alfredo Garcia-Roza
    Pour la clôture du défi littérature policière sur les cinq continents, j'ai choisi de lire ce roman pour le continent américain. Le silence de la pluie, de Luiz Alfredo Garcia-Roza Actes Sud, Babel noir, 2004, 304 pages,ISBN 978-2-7427-4939-3 Traduit...
  • Ashentie présente L'homme inquiet, de Henning Mankell
    L'homme inquiet, de Henning Mankell La dernière enquête de Wallander Seuil Policiers, 2010 Traduit du suédois par Anna Gibson Quatrième de couverture : « Grand-père d'une petite Klara, Wallander a réalisé ses rêves : vivre à la campagne avec son chien....

RSS FESTIVALS EN BELGIQUE

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS LINASJAZZ RADIO JAZZ

  • 現金化と景表法
    景表法って知ってますか? 正式な名称は、不当景品類及び不当表示防止法。 商品に不当な景品や表示を行う事で、消費 […]
  • クレジットカードの普及率と現金化の種類
    クレジットカードの普及率は1人に約3枚ほど発行されている数量になるそうです。 これは思ったより多いと感じるのは […]
  • 最終的には高金利になる
    ショッピング枠現金化における問題点として良く挙げられるのが、高金利の貸付と同義になってしまうということがありま […]

RSS ONDA CAROLINA

  • Shredding in the Desert: Tinariwen @ Cats Cradle 3.20.14
    "Welcome to the desert," said Tinariwen's Abdallah Ag Alhousseyni, the singer in palest blue robes who orchestrated our clapping with his elegant gestures and spacious dance moves. The Carrboro, North Carolina audience swarmed in unison as if to say, "Yes please. Take me to your campfire."Frontman and founder Ibrahim Ag Alhabib, he o […]
  • The Great Peace: KAIRABA releases 2nd CD at Cats Cradle, 3/14
    Diali Cissokho & Kaira Ba had the audience it deserved Friday night:  a Cradle full of people who know the band, and passionately share in its music. This CD release party for its eponymous second CD, which translates “Kaira Ba” as The Great Peace, turned out more of a euphoric frenzy. Fully in command, the 6-piece plus special guests enjoyed the richly […]
  • The Brand New Life Plays Durty Durham
    The Brand New Life headlined Friday (5/3) at Durty Durham's Pinhook fundraiser. (For supporting band The Black Experience, see yesterday's blog post.)The Brand New Life at The PinhookGreensboro is some kind of strange rhythm nexus, attracting more than your average share of griots, drum classes, and African and Brazilian percussion specialists. In […]

RSS PASTE MAGAZINE

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS LE MONDE CULTURE

%d blogueurs aiment cette page :