//
vous lisez...
1970 - 1980, CD/LP REVIEWS

MARKOLINO DIMOND Y SU SABOR – Brujeria (Vaya Records – 1971) Découvrez la magie du piano de Markolino Dimond


MARKOLINO DIMOND - BrujeriaA l’instar de Eddie Palmieri et de Papo Luca, Markolino Dimond compte parmis les meilleurs pianistes de Salsa.
Mark Alexander Dimond, surnommé Markolino, est né en 1950 et habitait dans le Lower East Side avec sa mère et sa soeur.

 

Enfant, Dimond suivit des cours de musique de façon épisodique et deviendra musicien autodidacte, lisant et transcrivant des partitions entières.

Dès son adolescence, Dimond connaîtra des problèmes d’addiction qui, petit à petit mais sûrement, affecteront sa carrière.  En 1966, il débute sa carrière professionnelle en compagnie de Andy Harlow, un de ses meilleurs ami, au sein du Sextet dirigé par Andy et accompagné par un ami qui deviendra célèbre, Ismael Miranda.

_______________________________________

 Bien des années plus tard, Andy Harlow racontera:
« nous étions en train de jouer avec mon frère, Larry, dans un club de Brooklyn, le « 3 en 1 ».  Je suis alors sorti du Club pour prendre un peu d’air frais quand un jeune garçon s’est alors approché en disant: « on m’a dit que vous êtes en train de monter un groupe…je suis chanteur, je joue des congas et je compose…et j’ai un ami pianiste qui habite dans le Lower East Side« .
ANDY HARLOW SEXTET - 1967Ce jeune adolescent était en fait Ismael Miranda et son ami pianiste, Mark Dimond. Harlow les aidera à monter le groupe et à organiser leur premier concert au « JJ Club » au croisement de  80ème Rue et de Broadway.

markolino-dimond-lpC’est ainsi que Markolino deviendra musicien professionnel. Peu de temps plus tard, Ismael rejoint l’orchestre du timbalero Joey Pastrana et aura son premier grand succès: « Rumbón Melón ». Quant à Dimond, il passe au piano et rejoint l’orquestre du tout jeune Willie Colón, pour le premier enregistrement important: « The Hustler » 1968. Markolino était un génial pianiste, marquant fortement de son empreinte des titres tels que « The Hustler », démontrant l’indépendance de ses mains et  « Guajirón », une Guajira dans  laquelle Markolno, petit à petit, construit un Montuno à contre-courant de la basse et y interprète un solo de piano, aujourd’hui devenu un classique pour les pianistes de Salsa.

_______________________________________

 Pour le second album de Colón, « Guisando/Doin’ a Job » datant de 1969, Markolino, compose un titre un peut triste, mais génial et étonnant de sonorité :

« Te están Buscando »:
TE ESTAN BUSCANDO YA
LA POLICIA
TE LO DIJE MARKOLINO
QUE TUVIERAS MAS CUIDAO
LA JARA TE ANDA BUSCANDO
TU ESTAS GUISAO
SIEMPRE CON EL MISMO CUENTO
NUNCA QUIERES TRABAJAR
TE LO DIJE FUMANCHU
ESCONDE EL PAPEL DE BAMBU

Le titre est basé sur des fait réels de la vie de Markolino, recherché alors par la police (La Jara).  De plus, les termes « fumanchú » et « papel de bambù » font ouvertement référence à la Marihuana.

A cette époque, l’orchestre de Willie Colón commence alors à se faire connaître dans le milieu par Richie Bonilla, alors agent et impressario de nombreux orchestres de Salsa.

Pour l’album suivant, « Cosa Nuestra » en 1971, l’orchestre subira de nombreux changements. Joe Torres devient le nouveau pianiste, Louie Romero est aux timbales et José Mangual Jr au bongos.

_______________________________________

Markolino, toujours en proie à ses problèmes personnels, décide de lancer son propre projet en solo en 1971 et enregistre son album accompagné de ses musiciens. Le groupe s’appellera Conjunto Sabor et marquera le début d’un jeune chanteur, originaire de Ponce,  Angel Canales. Le disque s’intitule « Brujería » et contient huit titres composés et arrangés par Dimond. Ce disque  est, sans conteste, emblématique de la Salsa dura et, peut-être, un des meilleurs jusqu’à présent. Les problèmes de Markolino ne font que s’empirer et le groupe décide de continuer sans lui, le groupe continuant son chemin avec Canales à sa tête.

Les lois du business de la musique étant ce qu’elles sont, le disque sera réédité quelques années plus tard, Angel Canales étant alors au sommet de la gloire.  Le disque aura une pochette et un titre différent de l’original (« Angel Canales/Mas Sabor » ASLP 6007), ne mentionnant furtivement Dimond dans les crédits, au verso!

ORQUESTA DICUPEEn 1972, Markolino travaille de façon irrégulière au sein du Orquesta Dicupé, remplaçant le pianiste Luis Esquilín. Mario Librán, bongocero de l’orchestre dira: « Markolino a beaucoup joué avec nous mais il avait un gros problème de ponctualité, il arrivait toujours en retard ». Dimond ne participera pas à l’enregistrement du second album de La Dicupé qui sortira en 1974.

Cette même année, 1974, Markolino est invité à jouer le piano sur le premier disque solo de Héctor Lavoe, « La Voz », qui sortira en 1975. Le premier titre de l’album est  « El Todopoderoso », un titre rempli de vitalité dans lequel Dimond semble être au sommet de son art. De plus, sur le titre « Rompe Saraguey« , Dimond enregistrera un des solo de piano le plus appréciés des Collectionneurs et Mélomanes. Ce sera également en 1974 qu’il va participer au premier disque solo de Ismael Quintana, enregistrant certains titres dont l’excellent « Mi Debilidad », dans le quel Dimond, démontre ses talents pianistiques de grandes qualités.

_______________________________________

En écoutant attentivement les disques de l’époque Fania, il semblerait que Jerry Massucci et Johnny Pacheco auraient demandé à Markolino de remplacer Larry Harlow lors de ses absences, avant l’arrivée de Papo Lucca en tant que pianiste régulier.

markolino-dimond-con-frankie-danteAvec l’album « Beethoven’s V » (Cotique CS-1075), l’année 1975 correspond sans aucun doute au sommet de la carrière de  Dimond. C’est durant cette année que Dimond entreprendra le projet qui marquera sa carrière. D’abord parce qu’il s’agit de dernier album de Salsa qu’il enregistrera en tant que directeur musical d’un orchestre au grand complet. Deuxièmement, pour l’importance des musiciens y participant, dégageant une alchimie très spéciale: rien que des latinos dans la section rythmique et rien que des Nord-Américains (à l’exception de Reinaldo Jorge) aux cuivres. Résultat sans faute: un vrai bijou, du diamant brut en forme de Salsa.  L’album contient notamment « Por Qué Adoré« , composé par Tite Curet, et interpreté par Chivirico Dávila.

Paradoxalement, la même année, Dimond entreprend un projet personnel de Rock et de R&B, « The Alexander Review« . Participent également au projet des musiciens tels que Eddie « Guagua » Rivera, Ray Maldonado, Tom Malone et Barry Rogers. Le disque sortira dans l’anonymat le plus total, étant largement critiqué par les professionnels du milieu. Dimond en sera très affecté, provoquant sa disparition totale des studios d’enregistrements.

_______________________________________

En 1976, Markolino fera une dernière apparition furtive dans les studios d’enregistrement, participant au projet « Latin Fever » de Andy Harlow pour lequel il se chargera des arrangements et du piano pour le titre « Las Mujeres« .

FRANKIE DANTE - Los Salseros de AceroA nouveau, Dimond sort un solo de piano dans le meilleur des titres de l’album. En « Los Salseros de Acero » de Frankie Dante y la Flamboyán, Dimond fait une piètre apparition aux synthétizeurs, à des années lumières de ce qu’il nous avait habitué antérieurement. A partir de ce moment-là, Markolino va disparaître du milieu musical et des studios d’enregistrement durant 9 longues années!

Sans prévenir, il revient frapper à la porte de Andy Harlow à Miami en 1985. Andy travaillait alors avec son frère Larry sur un projet appellé « Miami Sessions » . Markolino lui raconte qu’il n’a plus un sous en poche, et qu’il habite dans un motel avec sa compagne. Andy Harlow décide alors de lui prêter un modeste piano electrique et lui demande de préparer les arrangements pour « Miami Sessions« . Dimond revient avec les arrangements, touche les royalties sur tous les titres à l’exception de « Philadelphia Mambo« , enregistré par Larry Harlow.  On ne le reverra plus. Trois titres marqueront la fin de carrière de Dimond: « Decide tu« , « Nadie da Nada » et « Mortifica« .  Il semble y avoir une certaine confusion: Harlow parle d’arrangements datant de 1985 tandis que l’album « Miami Sessions » sortira en 1988.

_______________________________________

Andy Harlow n’entendra parler de Markolino qu’une année plus tard.  La mère de Markolino, vivant à Augusta, Georgie, lui téléphone pour lui annoncer le décès de Markolino dans la Baie de San Francisco, Oakland, après avoir finalement retrouvé son père. Il avait trouvé un travail de vendeur de piano dans un magasin d’instruments de musique. Dimond décèdera prématurément à l’âge de 36 ans. Sa musique et sa personnalité occupent vraiment un cas particulier dans le monde de la Musique Latine.

MARKOLINO DIMOND Y SU SABOR – Brujeria »
(feat. Angel Canales) – Vaya Records  (1971)

TRACKS:
Brujeria   –   Mi Irmita   –   Aguardiente
Tiene Sabor   –   Mariquita   –   Yo No Tengo Pena
El Barrio

MUSICIENS:
Mark « Markolino » Dimond – Piano et Compositions
Ricardo « Richie » Martinez  et John « Fudgy » Torres – Trombone
Antonia Tapia – Congas
Louie Rivera – Bongo
Danny Reyes – Trompette
Eddie « Gua Gua » Rivera et Andy Gonzalez – Basse
Ismael Quintana et Justo Betancourt – Choeurs
Angel Canales – Chant

F.DANTE ET MARKOLINO DIMOND – Por que adoré

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: WILLIE COLON – The Hustler (1967) « Musicadelbarrio - mars 13, 2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enregistrer votre adresse mail pour recevoir une notification lors de la publication de nouveaux billets.

Rejoignez 26 autres abonnés

RSS DON’T BELIEVE THE HYPE

  • Les amateurs de vinyles privilégient l’occasion, les plus jeunes achètent du neuf
    58 % des acheteurs de vinyles jettent leur dévolu sur le marché de l’occasion, qui passe sous les radars de l’industrie musicale. C’est ce que révèle une enquête américaine, qui enseigne que les plus jeunes représentent le plus gros contingent d’acheteurs de vinyles neufs. L’amateur de vinyle passe souvent pour un audiophile accro à la […] The post Les amate […]
  • Dubset, premier agrégateur de remixes, déboule dans le jeu de quilles de la musique en ligne
    Forte d’une technologie qui lui permet d’identifier les extraits de musique utilisées dans les remixes postés par des DJ sur sa plateforme, la compagnie américaine Dubset Media les soumet à un clearing automatisé des droits, avant de les distribuer, en tant qu’agrégateur, auprès des services de musique en ligne. Apple Music et Spotify ont déjà signé. Les […] […]
  • Nouveau format d’écoute et de prescription, la playlist redonne vie aux catalogues
    La playlist s’impose peu à peu comme nouveau format d’écoute et de prescription, et contribue à donner une seconde vie à des fonds de catalogue de musique pléthoriques, qui se sont avérés bien plus résistants à la crise du disque que les nouveautés. Les maisons de disques l’ont bien compris, qui disposent parfois de leur […] The post Nouveau format d’écoute […]

RSS LE SOIR CULTURE

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS TOUT SUR LE TANGO

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS ECHOES OF CONCRETE EN DIRECT DE NEW YORK

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS ARTE TV MUSIC

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS CONCERT EDDIE PALMIERI

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS BOLLYWOOD MUSIC

  • Shankar Jaikishan: Aaj Ki Taza Khabar (1973) / Dhoop Chhaon (1977)
    Considering the soundtrack's relative obscurity (I believe this EP was the only release afforded), Shankar Jaikishan's 'Aaj Ki Taza Khabar' [review] is suprisingly good. 'Khilta Hua Shabab Hai' has a joyful 1950s vibe; 'Raat Hai Bhat Hai' sounds somewhat similar to the composing duo's famous rock 'n' rol […]

RSS LITTERATURE POLAR

  • Rabelais de 'Un petit noir'
    Qui suis-je ? Comme tous, le dernier à le savoir mais assurément un passionné de bouquins (plus spécifiquement de romans noirs), qui après beaucoup de détours dans la société du travail s'attelle à vivre d'une de ses passions. Redevenir humain, sociable,...
  • Ashentie présente Le silence de la pluie, de Luiz Alfredo Garcia-Roza
    Pour la clôture du défi littérature policière sur les cinq continents, j'ai choisi de lire ce roman pour le continent américain. Le silence de la pluie, de Luiz Alfredo Garcia-Roza Actes Sud, Babel noir, 2004, 304 pages,ISBN 978-2-7427-4939-3 Traduit...
  • Ashentie présente L'homme inquiet, de Henning Mankell
    L'homme inquiet, de Henning Mankell La dernière enquête de Wallander Seuil Policiers, 2010 Traduit du suédois par Anna Gibson Quatrième de couverture : « Grand-père d'une petite Klara, Wallander a réalisé ses rêves : vivre à la campagne avec son chien....

RSS FESTIVALS EN BELGIQUE

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS LINASJAZZ RADIO JAZZ

  • 現金化と景表法
    景表法って知ってますか? 正式な名称は、不当景品類及び不当表示防止法。 商品に不当な景品や表示を行う事で、消費 […]
  • クレジットカードの普及率と現金化の種類
    クレジットカードの普及率は1人に約3枚ほど発行されている数量になるそうです。 これは思ったより多いと感じるのは […]
  • 最終的には高金利になる
    ショッピング枠現金化における問題点として良く挙げられるのが、高金利の貸付と同義になってしまうということがありま […]

RSS ONDA CAROLINA

  • Shredding in the Desert: Tinariwen @ Cats Cradle 3.20.14
    "Welcome to the desert," said Tinariwen's Abdallah Ag Alhousseyni, the singer in palest blue robes who orchestrated our clapping with his elegant gestures and spacious dance moves. The Carrboro, North Carolina audience swarmed in unison as if to say, "Yes please. Take me to your campfire."Frontman and founder Ibrahim Ag Alhabib, he o […]
  • The Great Peace: KAIRABA releases 2nd CD at Cats Cradle, 3/14
    Diali Cissokho & Kaira Ba had the audience it deserved Friday night:  a Cradle full of people who know the band, and passionately share in its music. This CD release party for its eponymous second CD, which translates “Kaira Ba” as The Great Peace, turned out more of a euphoric frenzy. Fully in command, the 6-piece plus special guests enjoyed the richly […]
  • The Brand New Life Plays Durty Durham
    The Brand New Life headlined Friday (5/3) at Durty Durham's Pinhook fundraiser. (For supporting band The Black Experience, see yesterday's blog post.)The Brand New Life at The PinhookGreensboro is some kind of strange rhythm nexus, attracting more than your average share of griots, drum classes, and African and Brazilian percussion specialists. In […]

RSS PASTE MAGAZINE

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS LE MONDE CULTURE

%d blogueurs aiment cette page :